L'assiette "sauvage" de Touraine Terre d'Histoire

Touraine Terre d'Histoire, une entreprise engagée dans la valorisation des espaces naturels tourangeaux, propose chaque année, du printemps jusqu'à l'automne, des formations de terrain ainsi que des ateliers sur les plantes sauvages comestibles.

 

Initiation à la botanique, découverte des différents milieux géologiques et de la flore locale, apprentissage de la cueillette, dégustations et stages en cuisine permettront à tous les curieux de nature de se faire plaisir en se ré-appropriant des savoir-faire ancestraux .

 

Retour en images sur une dégustation en plein air organisée à la fin d'une RANDO' NATURE qui se déroulait ce samedi 31 mars, par une matinée fraiche et humide. Un groupe de randonneurs angevins et tourangeaux s'est réuni ce matin, en plein coeur de la forêt de Chinon, afin de découvrir le potentiel gastronomique des petites plantules dites improprement "mauvaises herbes". Comme à chaque sortie, le bonheur est dans le pré et les papilles sont assurément gâtées. Même les températures hivernales que nous inflige ce début de printemps indécis n'ont pas entamé la bonne humeur des participants. Munis de leur kit pédagogique et d'une solide envie d'apprendre, ils ont scruté leur environnement pour découvrir avec surprise la diversité des comestibles qui jalonnent notre quotidien. Encore faut-il les identifier et les distinguer des éventuelles toxiques! Cette sortie, sonne comme un premier rendez-vous, une mise en bouche... car le chemin de l'apprentissage exige du temps et de la pratique. Beaucoup de ceux qui entament cet apprentissage affirment qu'il est plaisant - même jouissif - de se nourrir de sa cueillette et que cela change le regard sur le monde qui nous entoure. Très vite, de petites herbes insignifiantes, qu'autrefois on arrachait sans vergogne, deviennent de touchantes bienfaitrices dont on ne saurait plus se passer! Voilà qui justifie une telle démarche lorsque l'on souhaite amener du merveilleux dans l'ordinaire et donner de la valeur à tout être vivant.

 

 

Emilie Boillot, fondatrice de Touraine Terre d'Histoire

<< le Goût de la nature >>

Cuisine sauvage - ail des ours - Touraine Terre d'Histoire ©Emilie Boillot
Boutons d'ail des ours confit dans le vinaigre de miel et boutons macérés dans l'huile. (Touraine Terre d'Histoire © Emilie Boillot)
 TOURAINE - Saint-Benoît-la-Forêt - cuisine sauvage et sortie nature - Touraine Terre d'Histoire © Emilie Boillot
Galette et cup-cake de Quinoa d'Anjou à la Berce spondyle, pesto d'ail des ours à la noisette, Achillée millefeuille et fleurs de Pulmonaire. Touraine Terre d'Histoire © Emilie Boillot

Crème d'oseille sauvage (Rumex acetosa) au chèvre frais du Vazereau avec Cardamine des prés et gâteau de Berce.  Touraine Terre d'Histoire © Emilie Boillot
Crème d'oseille sauvage (Rumex acetosa) au chèvre frais du Vazereau avec Cardamine des prés et gâteau de Berce. Touraine Terre d'Histoire © Emilie Boillot
Crème d'oseille sauvage (Rumex acetosa) au chèvre frais du Vazereau avec Cardamine des prés et gâteau de Berce.  Touraine Terre d'Histoire © Emilie Boillot

<< FAIRE UNE FORMATION >>

Formation plantes sauvages comestibles
Pour en savoir plus sur les formations de Touraine Terre d'Histoire ou demander un devis pour une prestation à la carte, veuillez vous adresser à l'adresse suivante : info@touraineterredhistoire.fr. Nous vous répondrons très rapidement.

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Alain (dimanche, 01 avril 2018 12:41)

    Comme toujours avec Emillie un paratage nature plein de vérités et de bon sens !...Et puis, et puis, le détail d'un égoïsme gourmand qui me fait délirer sur cette crème d'oseille sauvage...�

  • #2

    info@touraineterredhistoire.fr (dimanche, 01 avril 2018 18:56)

    Cher Alain, cette crème d'oseille est un pur produit de mon imagination stimulée par les terroirs environnants. Une grosse poignée d'oseille (rumex acetosa) fraichement cueillie et nettoyée que l'on aura haché finement, avec jeunes inflorescence et tiges juteuses au passage! La moitié de l'oseille ainsi hachée aura été cuite 2 minutes maximum avec un filet d'eau chaude (jamais sur le feu!). Celle-ci sera ajouter au reste de l'oseille, elle crue, avec 1/2 de son volume en fromage de chèvre frais égoutté de chèvre (au lait de printemps bien sûr) avec un mince filet d'huile et une pincée de sel. Le tout est mixé ou écrasé avec amour au mortier pour obtenir une pommade à la fois crémeuse et acidulée. Cette crème d'oseille a un goût de reviens-y! Je la conseille avec un poisson de Loire fumé et gras (Silure par exemple)... une sorte d'ode au bonheur de vivre ici, en Loire! Bon appétit ;-)

  • #3

    Alain (dimanche, 01 avril 2018 20:18)

    Merci pour ce retour emprunt de futurs dégustations impatientes. Promis ! avant notre prochaine initiation, je met le chapeau et prends le panier pour tenter de valider tes conseils...Rendez vous bientôt pour une premiere validation de ...L'inexpérience �

  • #4

    Perline (vendredi, 20 avril 2018 15:41)

    Bonjour Émilie , je reviens vers toi pour la recette du pesto. Au passage c est un délice et merci pour ce super moment . À bientôt

  • #5

    Alice (samedi, 05 mai 2018 10:55)

    Incroyable, ce que nous avons vécu hier, je ne vais plus jamais foulé l herbe comme avant.
    Expérience réussi en rentrant puisque j ai scrupuleusement trié ma cueillette en rentrant et concocté une salade aux plantes et fleurs de genêts à faire déguster à mon mari avec une charmante vinaigrette comme tu nous a conseiller et (à ma grande surprise) il a apprécié et s est même reservi !! J avais ajouté quelques gésiers et un peu de maïs mais tout de même. Nous nous sommes régalés. A très vite et merci encore.

Vivez L'instant présent...

Suivez l'actualité de Touraine Terre d'Histoire 

Restez informé!

Abonnez-vous à notre newsletter


Contact : Emilie Boillot

Email : info@touraineterredhistoire.fr | Tél : 0615599213

Azay-Le-Rideau | Région Centre - Val de Loire

 

      Les Partenaires