Inédit : le château de Chambord dévoile ses cuisines au public

Le domaine national de Chambord, dans le cadre d'un projet d'amélioration de la qualité d'accueil et de mise en valeur du site, révèle une nouvelle facette de son histoire avec l'ouverture au public de ses cuisines XVIIIe siècle. Apparemment, ce si célèbre monument nous réserve encore de belles surprises...

Des cuisines visibles pour la première fois!

Un grand évènement a lieu aujourd'hui à Chambord : pour la première fois de leur histoire, les cuisines du château, récemment restaurées, sont ouvertes au public. Cet espace, datant du XVIIIe siècle, jusqu'alors resté inaccessible a fait l'objet d'une très belle mise en valeur. La restauration ainsi que l'ameublement des salles permettent aux visiteurs d'approfondir leur connaissance de la vie quotidienne au château de Chambord

 

Ce nouvel aménagement a été réalisé grâce à un partenariat avec le Mobilier National et le Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux. Il s'inscrit dans les grands projets d'aménagement de l'année 2016 du domaine national de Chambord. L'objectif était de reconstituer les anciennes cuisines du château sur la base d'une étude historique sérieuse afin d'améliorer et de compléter le parcours de visite du château. Cette opération a été menée en deux étapes. Dans un premier temps, une étude réalisée par l'architecte en chef des Monuments Historiques a débouché sur une campagne de travaux de restauration effectuée entre 2015 et 2016. Cette restauration permet de conserver les traces archéologiques des différents états historiques. Puis, avec la validation d'un comité scientifique, cette évocation des anciennes cuisines a été possible grâce à l'étude des sources archivistiques et iconographiques disponibles. Une partie des objets présentés appartenaient déjà aux collections de Chambord. C'est le cas, par exemple, des récipients en grès et en terre cuite mis au jour lors des fouilles archéologiques des latrines du château. Une partie des cuivres du XVIIIe siècle a été acquise par le domaine national de Chambord tandis que le reste provient du Mobilier National. Quant aux chenets, moulins à café et broches, ils font l'objet d'un prêt du musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux. Il faut saluer l'effort de fait par la conservation pour la qualité de la présentation au niveau muséographique. Chacun des objets présentés est soigneusement documenté de telle sorte que le visiteur pourra pleinement profiter des lieux.

 

Une reconstitution historique de qualité

Les cuisines de Chambord se situent au rez-de-chaussée du donjon, dans la Tour Dieudonné à l'ouest du château. Elles sont constituées d'un vaste salle de 80m2 et de petites pièces attenantes (boulangerie, pâtisserie et garde-manger) très prochainement elles-aussi accessibles. Historiquement, il semblerait que Chambord ait connu plusieurs aménagements de cuisines à des endroits différents. L'emplacement exact des cuisines du temps de François Ier reste encore incertain par manque de sources. Au XVIIe siècle, les cuisines étaient implantées dans l'enceinte basse, à bonne distance des logis principaux, pour éviter tout risque d'accident. L'espace désormais ouvert à la visite a été aménagé à la fin du XVIIIe siècle, en 1782, alors que le Marquis de Polignac, nommé directeur général des Haras royaux par Louis XVI, nouvellement installé à Chambord, avait fait transformer les cuisines de l'enceinte basse en écuries, nécessaires pour accueillir les nombreux chevaux du haras. Ainsi donc, à partir de ce moment là, de nouvelles cuisines aux dimensions plus modestes furent implantées dans le donjon.

 

Rappelons qu'il est assez rare de trouver des châteaux qui soient dotés de cuisines ouvertes à la visite. Il existe une raison historique toute simple : l'aménagement des cuisines se faisaient souvent à l'écart du lieu de résidence pour éviter les risques d'incendie et les désagréments olfactifs qu'elles pouvaient engendrer. D'autre-part, elles étaient rarement bâties en dur avant l'Ancien Régime. De plus, leur emplacement changeait en fonction des besoins. Les traces archéologiques de ce type d'aménagement restent donc peu fréquentes et seulement quelques châteaux ont le luxe de pouvoir ouvrir leurs cuisines au public. Chambord vient donc se loger au rang des privilégiés de la région, aux cotés du château de Chenonceau, dont les vastes cuisines meublées sont incontestablement célèbres. Bientôt, ce seront les cuisines du château d'Azay-le-Rideau, déjà ouvertes au public, qui feront l'objet d'une nouvelle présentation avec l'arrivée de mobilier et d'une batterie de cuivres anciens.

 

Histoire et modernité à Chambord

De toute évidence, le domaine national de Chambord est entré dans une ère de renouveau. D'ici 2020, un dépôt d'une cinquantaine de meubles du Mobilier National viendra enrichir les collections pour le plus grand bonheur des visiteurs. D'autre part, Chambord innove avec l'arrivée de l'HistoPad en 2O15, dont le contenu sera augmenté le mois prochain. L'HistoPad se présente sous la forme d'une tablette graphique qui permet de voyager dans le temps au fil de la visite pour redécouvrir l'aménagement de Chambord au XVIe siècle. Ce nouvel outil de médiation, à la pointe de la technologie, est à la fois interactif, ludique et hautement pédagogique et   offre un contenu de qualité à un très large public. Ce nouveau support de visite remporte un franc succès auprès des visiteurs, enfants comme adultes, et suscite déjà l'intérêt d'autres monuments désireux d'améliorer leurs outils de médiation culturelle. Chambord semble aujourd'hui ouvrir la voie vers une nouvelle vision du patrimoine.

Texte et photographies : Emilie Boillot, Touraine Terre d'Histoire

Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    Isela Chaudhry (dimanche, 05 février 2017 02:32)


    What's up i am kavin, its my first occasion to commenting anyplace, when i read this article i thought i could also make comment due to this sensible piece of writing.

  • #2

    Sophia Fleitas (lundi, 06 février 2017 01:07)


    I have been exploring for a bit for any high quality articles or blog posts on this sort of house . Exploring in Yahoo I finally stumbled upon this website. Studying this information So i am glad to exhibit that I've an incredibly excellent uncanny feeling I came upon exactly what I needed. I such a lot definitely will make sure to do not overlook this website and provides it a glance on a continuing basis.

  • #3

    Brandi Kellog (lundi, 06 février 2017 09:03)


    This is a really good tip especially to those fresh to the blogosphere. Short but very precise info� Appreciate your sharing this one. A must read article!

  • #4

    Helena Ferrer (mardi, 07 février 2017 00:57)


    Generally I don't learn post on blogs, but I wish to say that this write-up very compelled me to take a look at and do so! Your writing style has been amazed me. Thank you, very nice post.

  • #5

    Nicki Rondeau (mardi, 07 février 2017 16:37)


    Hmm it appears like your site ate my first comment (it was extremely long) so I guess I'll just sum it up what I had written and say, I'm thoroughly enjoying your blog. I too am an aspiring blog writer but I'm still new to everything. Do you have any recommendations for rookie blog writers? I'd definitely appreciate it.

  • #6

    Austin Mickley (mardi, 07 février 2017 17:31)


    Wow, amazing blog structure! How long have you been blogging for? you made running a blog look easy. The entire glance of your site is fantastic, let alone the content!

  • #7

    Devorah Oates (mardi, 07 février 2017 23:41)


    I blog frequently and I genuinely appreciate your information. The article has truly peaked my interest. I will take a note of your blog and keep checking for new information about once per week. I subscribed to your Feed as well.

  • #8

    Portia Dahlgren (mercredi, 08 février 2017 02:57)


    Great items from you, man. I've bear in mind your stuff previous to and you are simply extremely great. I really like what you've acquired here, certainly like what you are saying and the best way through which you say it. You're making it enjoyable and you still take care of to stay it sensible. I cant wait to read much more from you. This is really a tremendous web site.

  • #9

    My Vandehey (mercredi, 08 février 2017 12:47)


    Now I am ready to do my breakfast, afterward having my breakfast coming over again to read additional news.