La dame des marais

Surprenante, ensorceleuse, étonnamment sophistiquée, la Fritillaire pintade peuple les zones humides des vallées de l'Indre et de la Vienne. Cette jolie plante, à la fois rare et protégée, fait partie du patrimoine naturel de Touraine.

Puisque nous sommes au mois d'avril et que vous risquez d'en apercevoir quelques unes autour de vous, j'ai choisi de me pencher sur une Dame aux atours incomparables. Elle peuple les prairies humides de Touraine et, à elle toute seule, peut facilement évoquer notre région. J'ai nommé la Fritillaire pintade !

 

Cette magnifique fleur de printemps à l'allure altière appartient à la famille du lis (Liliaceae). Elle élève sa silhouette élancée au bord des rivières, là où la terre est suffisamment argileuse pour retenir l'humidité. Son identification est très facile. Grande, régulière, en forme de lanterne, la fleur constituée de six pétales est ornée d'un damier rose et pourpre. Il existe des spécimens de la même forme mais blancs : ceux-là sont beaucoup plus rares. Vous rencontrerez ces précieuses dames des marais un peu partout en Val de Loire à condition de trouver un habitat adéquat et préservé. Les taillis et prairies humides sont ses lieux de prédilection. Elle fleurit dans notre région entre mars et avril et donne ses graines sous forme de capsules en mai. Elle est recherchée par de nombreux passionnés de botanique.

 

Pour ma part, rencontrer une Fritillaire pintade (Fritillairia meleagris) sur mon chemin provoque le même émerveillement que lorsque je tombe sur un Lis martagon (Lilium martagon) dans les sous-bois alpins. C'est un cadeau de la Nature... un cadeau qu'il faut savoir apprécier à sa juste valeur et protéger. Elle fait d'ailleurs l'objet d'un arrêté de protection dans quatorze régions de France dont la région Centre - Val de Loire. Sa répartition se fait sur 43 départements principalement dans l'ouest de la France. Elle est absente dans les régions à climat méditerranéen et a totalement disparu de haute-Normandie. Les derniers recensements indiquent qu'elle se fait rare dans de nombreux départements.

 

Cette rareté peut s'expliquer par différents facteurs : l'assainissement et le drainage des zones humides ou marécageuses en est la cause principale. Les sols bouleversés par l'activité humaine deviennent stériles pour certaines espèces comme celle-ci. Et des phénomènes climatiques peuvent aussi engendrer sa disparition. Vous l'aurez compris, la sécheresse est sa pire ennemie. Les anciens disent qu'autrefois, lorsqu'ils étaient enfants, ils en cueillaient de belles brassées. Puis ils ont remarqué qu'elles se faisaient de plus en plus discrètes. Force est de constater que la Fritillaire réapparaît ces trois dernières années en plus grand nombre dans notre région. Cela semble coïncider avec l'arrêt de l'emploi des produits phytosanitaires dans certaines zones. Le meilleur moyen d'en trouver serait peut-être alors de fréquenter des secteurs protégés comme les zones Natura 2000 ou encore un lieu géré par l'état, la région ou le département puisque les administrations n'emploient plus de produits chimiques pour l'entretien de leurs parcs et jardins.  

 

Alors si vous souhaitez admirer ou photographier ces dames des marais en Touraine, vous pourrez en observer sur le site Natura 2000 des Basses vallées de la Vienne et de l'Indre (FR 24 1 0011). Mais attention, même si sa cueillette est autorisée en Indre-et-Loire sous condition de ne pas arracher la partie souterraine, il serait bon de ne pas se laisser tenter. Car si chacun de nous se permet d'en prélever, cela empêche l'espèce de faire ses graines et donc de se reproduire. D'autre part, cette charmante "tulipe des marais" est fréquentée par les bourdons et les cueillir revient aussi à mettre en danger certains insectes pollinisateurs. Et enfin, dernier argument de taille en défaveur de sa cueillette : elle contient des alcaloïdes vénéneux... il faut croire que ce sont souvent les plus belles demoiselles qui sont les plus redoutables!

Photographies : Fritillaires pintades apparues spontanément dans le parc du château d'Azay-le-Rideau en Indre-et-Loire. Le Centre des Monuments Nationaux ayant pris le parti d'un fauchage raisonné, on peut désormais les admirer par dizaines. Les Fritillaires pintades sont nombreuses au château de l'Islette sur la même commune. Ces deux domaines sont compris dans une zone Natura 2000 et font en sorte, par une gestion raisonnée des espaces verts, de préserver cette flore rare et protégée.

La reconnaître

La Fritillaire pintade aussi appelée Fritillaire Damier est une plante vivace, mesurant 20 à 50 cm. Sa tige grêle et élancée, est nue dans le quart inférieur puis dotée de quelques feuilles (3-5), linéaires et allongées, canicules, souvent arquées-recourbées, toutes alternes et écartées. Cette tige est surmontée d'une fleur unique en forme de cloche à six divisions ovales allongées, libres jusqu'à la base. Cette fleur à la forme d'une tulipe retombante est couverte d'un damier pourpre ou blanchâtre très caractéristique. En partie souterraine, elle possède un bulbe et ses graines sont des capsules globuleuses s'ouvrant en trois valves.

Son habitat

Herbacée originaire d'Europe du Sud-Est, la Fritillaire pintade aime les sols humides ; les taillis et prairies bordant les rivières sont favorables à son apparition. 

Elle pousse dans les vallées mais peut vivre jusqu'à 1800m. d'altitude dans certaines contrées. Elle est l'indicateur des milieux humides et préservés.

Il arrive qu'elle soit cultivée dans les parcs et jardins et elle fait l'objet d'une commercialisation chez les horticulteurs.

 

 


Texte & photographies : Emilie Boillot - Touraine Terre d'Histoire

Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Treena Barrio (dimanche, 05 février 2017 10:36)


    Fantastic blog! Do you have any hints for aspiring writers? I'm planning to start my own blog soon but I'm a little lost on everything. Would you suggest starting with a free platform like Wordpress or go for a paid option? There are so many options out there that I'm totally overwhelmed .. Any suggestions? Thank you!

  • #2

    Charolette Merino (dimanche, 05 février 2017 20:00)


    Greetings from Carolina! I'm bored to tears at work so I decided to browse your site on my iphone during lunch break. I enjoy the knowledge you provide here and can't wait to take a look when I get home. I'm amazed at how fast your blog loaded on my phone .. I'm not even using WIFI, just 3G .. Anyways, very good blog!

  • #3

    Arnette Theiss (lundi, 06 février 2017 06:35)


    I loved as much as you'll receive carried out right here. The sketch is tasteful, your authored subject matter stylish. nonetheless, you command get bought an edginess over that you wish be delivering the following. unwell unquestionably come more formerly again since exactly the same nearly a lot often inside case you shield this hike.

  • #4

    Catherina Mcqueeney (lundi, 06 février 2017 16:20)


    Useful info. Lucky me I found your website unintentionally, and I am shocked why this coincidence didn't took place earlier! I bookmarked it.

  • #5

    Audie Benham (mercredi, 08 février 2017 12:16)


    Hi there! I know this is kinda off topic but I was wondering if you knew where I could locate a captcha plugin for my comment form? I'm using the same blog platform as yours and I'm having difficulty finding one? Thanks a lot!

  • #6

    Venetta Kist (jeudi, 09 février 2017 07:56)


    Hi there! I know this is kinda off topic but I'd figured I'd ask. Would you be interested in trading links or maybe guest authoring a blog post or vice-versa? My site discusses a lot of the same subjects as yours and I believe we could greatly benefit from each other. If you're interested feel free to send me an email. I look forward to hearing from you! Great blog by the way!

  • #7

    Kelle Kellems (jeudi, 09 février 2017 12:40)


    It is the best time to make a few plans for the future and it is time to be happy. I have read this publish and if I could I desire to suggest you some attention-grabbing issues or advice. Maybe you could write next articles relating to this article. I want to learn more things about it!

  • #8

    Nakita Ritz (jeudi, 09 février 2017 14:43)


    Hey there! Do you use Twitter? I'd like to follow you if that would be okay. I'm definitely enjoying your blog and look forward to new updates.